Cérémonie de célébration des enseignants-chercheurs de l’UVS promus à la 43ème session des CCI au CAMES

Cérémonie de célébration des enseignants-chercheurs de l’UVS promus à la 43ème session des CCI au CAMES

Le mercredi 27 octobre 2021, l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) a organisé, dans les locaux de son siège, sis à Diamniadio, une cérémonie solennelle pour célébrer son Personnel Enseignant et de Recherche (PER) promu à l’occasion de la 43ème session des Comités consultatifs interafricains (CCI) du Conseil africain et malgache pour l’Enseignement supérieur (CAMES).  

Cette cérémonie solennelle, présidée par le Pr Moussa LO, Coordonnateur de l’UVS, qui à l’entame de son discours, a tenu à remercier le Pr Ibrahima NIANG de l’Université Cheikh Anta DIOP (UCAD), membre du Conseil académique de l’UVS et M. Ousmane NDONG, du Ministère des Collectivités territoriales, membre de notre Conseil d’administration, dont leur présence à cette occasion marque « leur reconnaissance par la famille de l’UVS » . Il a ensuite félicité l’ensemble des enseignants promus lors de cette édition des CCI du CAMES. Il s’agit de :

  • Ndeye Massata NDIAYE, Maître de Conférences en Informatique ;
  • Abdou Khadre DIOP, Maître Assistant en Droit public ;
  • Mamadou Vieux Lamine SANÉ, Maître Assistant en Sciences de l’Éducation ;
  • Absa GASSAMA, Maître Assistant en Sociologie économique ;
  • Momar Sylla DIENG, Maître Assistant en Économie sociale, Assurances.

Pour le Coordonnateur, cette cérémonie constitue en réalité un double événement à l’UVS. D’une part, elle symbolise « la montée en puissance, le passage à l’échelle supérieure » en termes de nombre de candidats : « habituellement, on en présentait deux ou trois candidats, mais cette année, on a présenté six d’un coup ». Et d’autre part, elle témoigne de « la maturité » de l’institution : « c’est le fait que l’institution décide de présenter directement ses candidats ». L’institution est toujours passée par l’UCAD pour porter les candidatures de ses enseignants-chercheurs aux CCI du CAMES. Le Coordonnateur a profité de l’occasion pour remercier vivement le Recteur de l’UCAD pour son accompagnement et son appui pendant les sessions précédentes.

Avant de clôturer son discours, le Coordonnateur a rendu un vibrant hommage au feu Pr Bertrand BATCHI, le Secrétaire Général du CAMES décédé il y a quelques semaines. Une minute de silence a été observée par l’assistance en sa mémoire. Le Professeur LO a salué l’excellent travail abattu par Pr BATCHI à la tête du CAMES ainsi que les liens privilégiés qu’il a noués avec l’UVS. Les deux structures ont, d’ailleurs, déjà signé une convention pour un accompagnement et la mise en œuvre dans la vision du « Numérique éducatif » dans l’espace CAMES. Une vision que le Coordonnateur résume ainsi : « C’est quelqu’un qui avait une vision du numérique, il est allé jusqu’à nous demander en tant qu’université numérique, de lui faire des propositions pour l’évaluation des PER qui font de l’enseignement à distance dans l’espace CAMES pour les universités virtuelles en particulier et aussi pour toutes les autres universités […] pour qu’on puisse l’intégrer dans le référentiel d’évaluation du CAMES ». En guise de clôture, le Coordonnateur a invité tous les enseignants-chercheurs n’ayant pas encore franchi le pas de la qualification du CAMES à se lancer, pour l’excellence, non seulement de l’institution, mais aussi des candidats eux-mêmes.

Concernant l’accompagnement proposé par l’UVS à ses candidats pour passer aux CCI du CAMES, le Pr Alassane DIOP, Directeur de la Formation et de l’Ingénierie pédagogique (DFIP), a présenté à l’assistance les différentes étapes de la procédure de traitement de la commission d’accompagnement. Le professeur DIOP a listé cinq (5) principales étapes :

  • préparation du dossier physique ;
  • ajout du dossier numérique sur la plateforme dédiée du CAMES ;
  • dépôt des documents au niveau de la Division des Études, de la Recherche et de l’Innovation (DERI) ;
  • vérification de la conformité des pièces fournies ;
  • envoi du dossier en PDF, après correction.

Le Dr Absa GASSAMA, a également été invitée à prendre la parole au nom de ses collègues promus. Dans son discours, elle a salué les avancées de l’institution depuis sa création. Pour elle, l’UVS est en train de « marquer des étapes importantes dans son évolution ». L’Université a pu décrocher l’habilitation institutionnelle de l’ANAQ-SUP et la plupart des formations des différents pôles de l’UVS est reconnue. Pour la représentante du PER promu, ce succès de l’UVS au CCI du CAMES marque son passage à « l’étape internationale, avec la reconnaissance de ses enseignants-chercheurs ». Le Dr GASSAMA a également salué la variété des domaines de spécialisation des collègues promus qui montre encore une fois la pluridisciplinarité de l’UVS. Elle est également revenue sur la préparation et le parcours des candidats pour passer aux CCI, qu’elle qualifie d’« aventure humaine et communautaire ». Pour elle, c’est un vrai travail d’équipe qui renforce les liens entre les candidats et aussi avec tous les services qui ont accompagné le processus.

Le Dr Mor BAKHOUM, en sa qualité de Directeur par intérim de l’École doctorale de l’UVS, a également pris la parole pour adresser quelques mots de félicitations aux nouveaux « alumnis du CAMES ». Pour le Dr BAKHOUM, cette reconnaissance du CAMES marque une étape importante dans la carrière d’un enseignant-chercheur. Il salue également le courage des récipiendaires, qui ont eu cette consécration, après un long parcours parsemé d’embûches, comme tout enseignant-chercheur. Il a ajouté, par ailleurs, que les enseignants de l’UVS promus lors de cette session du CCI du CAMES, sont rentrés d’une certaine manière dans « l’histoire de l’enseignement supérieur en Afrique », car ils sont les premiers candidats d’une université virtuelle et portés « institutionnellement » par celle-ci à réussir au CCI du CAMES. Le Directeur de l’École doctorale a également, pour finir, salué le modèle pédagogique de l’UVS qui, selon lui, est constamment « dans une dynamique de démontrer que l’enseignement à distance dans l’enseignement supérieur a, non seulement, sa place, mais aussi, toute sa pertinence dans ce monde qui est dans une constante évolution ».

Professeur Jean-Louis CORREA, Responsable du pôle des Sciences économiques, juridiques et de l’Administration (SEJA) a tenu, pour sa part, à remercier le Professeur Moussa LO, Coordonnateur de l’UVS, pour son leadership et pour avoir permis à l’UVS de « franchir des pas très importants » grâce à sa vision et son engagement. Il s’est félicité également du choix de l’UVS sur les enseignants promus aujourd’hui, qui ont pu, en très peu d’années, réussir à passer avec brio « la première barrière de la maitrise d’assistanat ». Le Pr CORREA a, pour finir, encouragé le candidat malheureux de cette session et invité tous les enseignants de l’UVS, en particulier ceux du Pôle SEJA à suivre ce « chemin du CAMES et de l’avancement de grade ».

La cérémonie s’est clôturée par une visite guidée des nouveaux locaux du siège de l’UVS, sis à Diamniadio et un cocktail offert par le Coordonnateur.

Mouhamed LOME

Éducation