UN TALIBÉ BATTU À MORT, DEUX MAÎTRES CORANIQUES ET UN IMAM DÉFÉRÉ

UN TALIBÉ BATTU À MORT, DEUX MAÎTRES CORANIQUES ET UN IMAM DÉFÉRÉ

news-details

Deux maîtres coraniques et un imam ont été déférés au parquet, ce vendredi. Ils ont été arrêtés puis déférés par la Brigade de la gendarmerie de Saly au procureur du tribunal de grande instance de Mbour pour avoir battu à mort un de leurs talibés. D’après le journal L’As, le 24 novembre dernier, le talibé a été amené au daara par son père. Deux jours plus tard, l’enfant a fugué et est retourné chez lui à Joal.

Son père qui voulait que son fils maîtrise le Coran le ramène à l’internat avant de repartir à Joal. C’est ainsi que les maîtres, qui étaient très remontés contre le jeune talibé, ont décidé de le corriger devant ses camarades pour que cela serve d’exemple à ceux qui seraient tentés de faire comme lui. Ils l’ont ligoté et l’ont tabassé avec des câbles électriques. Finalement, l’adolescent va succomber.

Constatant que l’enfant était inerte, ils ont appelé le père de l’enfant qui a rebroussé chemin pour retourner au daara sis dans la commune de Malicounda. Dans la nuit, les bourreaux ont voulu convaincre le père pour que l’enfant soit inhumé à cette heure tardive. Ce, après qu’ils lui ont fait savoir que l’enfant a subi une chute brutale.

Mais, lors de la toilette mortuaire, le père de l’enfant constate des traces de violences assez graves. Il s’est alors opposé à l’inhumation avant de faire appel à la brigade de recherches qui, sur le champ, est entré en action.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *