El Hadji Faye, Artiste musicien : Le cri de détresse d’une légende de la musique sénégalaise

El Hadji Faye, Artiste musicien : Le cri de détresse d’une légende de la musique sénégalaise

Il fait partie des icônes de la musique au Sénégal. El Hadji Faye pour ne pas le nommer, a contribué à la vulgarisation du genre musical le Mbalax. Il était un des piliers du groupe l’Etoile de Dakar. Doté d’un talent exceptionnel, il a écrit les lettres de noblesse de la musique Sénégalaise. Sa riche discographie compte des chansons fétiches  qui ont fait vibrer les mélomanes pendant des décennies.  Aujourd’hui, il est en arrière-plan avec l’arrivée sur la scène de la nouvelle génération d’artistes musiciens. En somme, cette figure emblématique de la musique est passée de la gloire à l’oubli.
Auteur-compositeur, chanteur hors-pair, El Hadj Faye reste un des pionniers de la scène sénégalaise. Il jouait sur tous les registres. Il avait évolué  au sein de la formation  Star Band de Dakar puis à  Niaye Orchestra en 1974. En 1978, il a fondé avec Youssou Ndour, le groupe Etoile de Dakar avant de créer après leur rupture en 1981, le groupe Etoile 2000. Il est également auteur  de plusieurs albums personnels dont « Djirim » en 2000 et « Pastef » en 2004. Sa carrière a été rythmée par des hauts et des bas. En dépit de tout, il reste une légende de la musique sénégalaise.

Culture