Désinfection de la conduite de KMS3 : Serigne Mbaye Thiam invite les populations à ne pas utiliser l’eau rejetée

Désinfection de la conduite de KMS3 : Serigne Mbaye Thiam invite les populations à ne pas utiliser l’eau rejetée

Désinfection de la conduite de KMS3 : Serigne Mbaye Thiam invite les populations à ne pas utiliser l’eau rejetée

Depuis le début du mois de mars, 600.000 mètres cube d’eau ont été produits par la troisième usine de traitement d’eau de Keur Momar Sarr (KMS3). Lesquels ont servi à remplir 184 kilomètres de canalisation en diamètre 1,5 mètre posés entre Keur Momar Sarr et Thiès et 32 kilomètres de canalisation en diamètre 1,6 mètre posés entre Thiès et Diamniadio ; soit un linéaire de 216 kilomètres. C’est ce qu’a fait savoir le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, qui effectuait une visite sur le site des nouveaux réservoirs de Thiès, dans le cadre d’une évaluation des opérations de mise en service de KMS3.

Il faut 1 million 500 mille mètres cube d’eau pour nettoyer, désinfecter et rincer les 216 kilomètres de canalisation

Selon lui, ce volume d’eau a permis de « nettoyer » 130 sur les 216 kilomètres de canalisation de KMS3. Et pour désinfecter et rincer les 216 kilomètres de canalisation, il faut, selon les ingénieurs et techniciens de la Sones et Sen’Eau, 1 million 500 mille mètres cube d’eau, soit 1 milliard 500 millions de litres d’eau. Pour eux, il y a un temps de séjour de l’eau dans les canalisations pour la « chloration afin d’assurer des conditions de production conformes » aux normes sanitaires.

Serigne Mbaye Thiam de préciser que les volumes d’eau qui sont rejetés actuellement ne constituent pas « une fuite » sur les installations existantes, à savoir : KMS1 et KMS2. Il s’agit, de rejet occasionné par le processus de nettoyage, de désinfection et de rinçage de la nouvelle conduite de KMS3.

L’eau rejetée est « dangereuse pour toute utilisation » 

Le ministre renseigne en outre que, dans quelques jours, les opérations de désinfection de ladite conduite vont démarrer. Ainsi, il invite les populations riveraines de cette nouvelle conduite d’eau de KMS3 à ne pas utiliser cette eau qui sera rejetée par la conduite, pour quelques usages que se soient » car, elle contient « une concentration de chlore assez importante ».

Pour finir, le ministre a signalé que les dispositions sont prises par la Sones afin que ces eaux rejetées ne nuisent pas à l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *