Les Beckham évitent de justesse le nouveau confinement pour fêter le nouvel an à Miami

Les Beckham évitent de justesse le nouveau confinement pour fêter le nouvel an à Miami

Single Post
Le Couple Bekham évite le confinement de justesse
David et Victoria Beckham se sont secrètement envolés pour Miami pour célébrer le nouvel an, esquivant de peu la stricte réglementation britannique en matière de confinement.
Toute la famille a pris un avion privé le jour de Noël pour éviter les nouvelles restrictions de voyage imposée par Boris Johnson, comme le révèle le journal britannique The Sun. 
 
Après avoir été testés négatifs au nouveau coronavirus, David, Victoria et leurs quatre enfants, Brooklyn, 21 ans, Romeo, 18 ans, Cruz, 15 ans, et Harper, 9 ans, se sont envolés pour Miami afin de fêter la nouvelle année avec la fiancée de leur fils aîné, Nicola Peltz, et sa famille. Et au vu de la tournure des événements au Royaume-Uni, ils ont décidé de prolonger leur séjour au soleil et de scolariser leurs trois plus jeunes enfants à distance. La famille ne reviendrait pas au Royaume-Uni avant la fin du mois prochain.
 
Des sources proches des Beckham insistent sur le fait que le couple n’a rien fait de mal car David est en voyage d’affaires pour son équipe de football, l’Inter Miami. “David et Victoria préparaient ce voyage depuis des mois”, a assuré un ami de la famille. “David devait être à Miami en janvier pour l’Inter Miami car c’est le début de la pré-saison de la MLS, et il aide à recruter de nouveaux joueurs”.
 
“Il n’avait pas pu s’y rendre depuis mars dernier en raison de restrictions, c’était donc un voyage important (…) Ils sont heureux de passer plus de temps en famille, même si ce n’est pas dans les circonstances prévues”, a ajouté la source.
 
Face à la flambée des contaminations due au nouveau variant du coronavirus, un nouveau confinement a été mis en place en Angleterre ce mercredi 6 janvier.  La population n’est autorisée à sortir que pour des raisons essentielles, comme faire des courses ou pour des raisons médicales. Comme lors du premier confinement au printemps et contrairement au deuxième en novembre, les écoles ont fermé et sont passées à l’enseignement à distance dès mardi. Tout voyage à l’étranger est interdit, sauf s’il est effectué à des fins professionnelles.
PEOPLE