Accord avec le ministère de la Justice : Le Sytjust suspend son mot d’ordre pour un mois

Accord avec le ministère de la Justice : Le Sytjust suspend son mot d’ordre pour un mois
Spread the love

Suspension mot d’ordre Sytjust

Après plus de deux mois de bras de fer avec la tutelle et une trêve de 96 heures depuis jeudi dernier, le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) a décidé de suspendre momentanément son mot d’ordre de grève. Ceci, au terme des négociations avec le ministère de la Justice qui a pris un certain nombre d’engagements de nature à décrisper la situation déjà très tendue.

Aya Boune Malick Diop et Cie, qui se félicitent du fait que le fil du dialogue soit renoué, donnent au ministre de la Justice un mois pour matérialiser ses engagements. «Après une large concertation avec sa base, le Sytjust a décidé de commuter la trêve en une suspension de son mot de grève, le temps de permettre au ministre de la Justice de dérouler son engagement à tout mettre en œuvre pour accomplir toute diligence à l’effet de faire payer au cours du mois de septembre 2020, un montant utile dans le cadre des primes».

Elle (la suspension) devrait aussi permettre «au garde des Sceaux de veiller au respect de son engagement à ce que le comité mis en place poursuive, dans un délai raisonnable, l’étude et la préparation des projets de textes concernant : le statut des travailleurs de la justice et l’assiette du Fonds commun des greffes», confie le secrétaire général du Sytjust lors d’un point de presse ce mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *