APPROVISIONNEMENT POUR LA KORITÉ : PLUS D’UN MILLION DE POULETS SUR LE MARCHÉ

APPROVISIONNEMENT POUR LA KORITÉ : PLUS D’UN MILLION DE POULETS SUR LE MARCHÉ

Spread the love

news-details

COMMERCE INTÉRIEUR ET COVID 19

En cette période de pandémie, nombreux sont les Sénégalais qui se soucient de la disponibilité des denrées alimentaires à quelques jours de la fête de la Korité. A ces derniers, le directeur du commerce intérieur, Ousmane Mbaye rassure. A l’en croire, les services du ministère du commerce travaillent depuis quelques semaines pour assurer la disponibilité des produits durant cette période de Covid-19 où il y a eu beaucoup d’appréhensions. Il a fait déclaration lors de la cérémonie de réception des dons offerts par la coopérative nationale des ferrailleurs du Sénégal.

La coopérative a remis des gels antiseptiques, des savons et du javel au ministère du commerce en guise de contribution à la lutte contre le Covid-19. « Nous parvenons à satisfaire les besoins du marché sur l’ensemble du territoire et assurer conséquemment une stabilité des prix », a déclaré Ousmane Mbaye. Qui renseigne que pour la Korité qui vient dans une dizaine de jours, ils ont travaillé sur les principaux produits qui font l’objet d’une forte demande durant la fête.

Les assurances du directeur du commerce, Ousmane Mbaye

« C’est d’abord le poulet. Il y aura des opportunités d’écoulement de cette suroffre que nous avons connu dans l’aviculture. Il y a beaucoup d’aviculteurs qui ont par devers eux des stocks de poulets qu’ils ne parviennent pas à vendre, faute de marché. Nous en dénombré un stock qui dépasse le million de poulets », a souligné le directeur du commerce. D’autres produits qui font aussi l’objet de demande sur le marché : l’ognon et la pomme de terre. « Pour l’ognon, les producteurs n’arrivent pas à vendre leurs produits convenablement faute de marché. C’est aussi des opportunités de marché qui se présentent devant ces gens là pour vendre leurs produits mais à des prix rémunérateurs », dit-il.

S’agissant de la pomme de terre, il fait savoir qu’ils sont en train de finir les stocks de la production des Niayes. Mais, signale-t-il, pour parer à toute éventualité en termes de tension sur les stocks ils ont fait venir la production de senegendia qui était stocké dans ses chambres froides depuis pratiquement trois mois. Ce, pour que la demande puisse être couverte. Dans le même sillage, il a informé qu’il y a une présence de 15 mille litres d’huile qui, à son avis, semble couvrir les besoins du marché. Donc, réitère le directeur du commerce intérieur « pour la Korité, nous n’avons pas de difficulté à nous faire d’un point de vue disponibilité de stocks. Nous travaillons maintenant sur tout ce qui est logistique d’approvisionnement des régions et des départements ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *