De quoi souffre l’école sénégalaise en cette période de covid19?

De quoi souffre l’école sénégalaise en cette période de covid19?

Spread the love

En cette période de pandémie l’éducation souffre terriblement, le Sénégal étant un pays en voie de développement ne dispose pas assez de moyens pour créer les conditions nécessaires pouvant permettre aux élèves et étudiants de rattraper les heures perdues. Une situation qui fait croire qu’une année blanche est inévitable. Pour pallier à cette année blanche il y’a plusieurs alternatives.
-apprendre à la maison avec des cours télevise
A travers les antennes radio mais elles ne se révèlent pas très efficace du fait qu’elle n’atteignent pas les cibles, parce que certaines zones ne disposent ni d’électricité ni couverture de réseau pour permettre aux élèves de suivre ces cours.
Le corps professorale n’est pas bien impliqué dans le déroulement de ce programme, en plus l’absence totale de mesures d’accompagnement.
La solution la plus efficace était de prolonger les cours jusqu’au mois d’Août, mais hélas comme nous le savons c’est difficile de faire cours pendant l’hivernage ici au Sénégal et d’ailleurs la majeure partie des élèves et étudiants constituent une main d’œuvre dans les travaux champêtre. Aujourd’hui l’État du Sénégal doit revoir les stratégies mises en place pour une réouverture des classes, mais aussi doit déployer tous les moyens nécessaires pour sauver l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *