Apr : Mame Boye Diao fait la guerre à la guéguerre de positionnement

Apr : Mame Boye Diao fait la guerre à la guéguerre de positionnement

Spread the love

«Aucun responsable n’a le droit de mettre sur pied une liste parallèle et tous doivent être dans le groupe Bby ou la Majorité présidentielle», a fait savoir Mame Boye Diao. Invité de l’émission « Toute la vérité » sur Sen Tv, ce dimanche, le Directeur des domaines a regretté la guerre de positionnement au sein de sa mouvance, en perspective des élections locales à venir qui, selon lui, n’arrangerait que les opposants.

Même si, soulige Sud Quotidien, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye a donné au Général Mamadou Niang et ses camarades de la commission cellulaire du dialogue politique la latitude de retenir une date pour les élections locales, d’ici le 21 mars 2021, il n’en demeure pas moins que jusqu’à présent, la date exacte des élections locales n’est pas connue.

Une situation qui ne semble pas favorable au président Macky Sall…

Pour autant, les différents responsables politiques affûtent leurs armes. Ou du moins, dans certaines localités comme Dakar, Ziguinchor, Parcelles Assainies, et ailleurs, certains responsables politiques ne cachent plus leurs intentions d’aller à la conquête des municipalités. Ce qui n’a pas manqué de créer une certaine guéguerre au sein du parti présidentiel, l’Alliance pour la République (Apr), et même dans la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), voire dans la Majorité présidentielle. Une situation, selon Mame Boye Diao, qui ne semble pas favorable au président Macky Sall et à ses alliés…

« Les opposants n’attendent que ce moment-là…«

« Il faut qu’on laisse au Président Macky Sall la latitude de pouvoir dégager des consensus dans les collectivités territoriales. Pour cause, au regard de toutes les échéances électorales précédentes, la coalition présidentielle sort vainqueur quand elle est unie. Mais, dès qu’on est dispersé, ça permet à certains d’exister. Ils (opposants) n’attendent que ce moment-là. Eux, ils vont être en coalition et si nous nous ne sommes pas en coalition, quel que soit notre niveau de réalisation, nous allons peut être perdre des collectivités locales« , dit-il à ses camarades de la majorité présidentielle, les invitant à non seulement «faire attention», mais aussi à travailler à la vulgarisation du programme du chef de l’Etat, Macky Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *