Moustapha Diakhaté dézingue Djibril War : « Il a menti, je recevais 5 millions… »

Moustapha Diakhaté dézingue Djibril War : « Il a menti, je recevais 5 millions… »

Spread the love

Single Post
Moustapha Diakhaté dézingue Djibril War : « Il a menti, je recevais 5 millions… »

Accusé par Me Djibril War d’avoir détourné 600 millions à l’Assemblée nationale, la réponse de Moustapha Diakhaté n’a pas tardé. L’ancien Président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar n’a pas fait de cadeau à son camarade de parti. Voici sa réaction.

« Le Budget du Groupe BBY et la rémunération de son Président: Djibril WAR a menti, sans vergogne, au peuple sénégalais.

Ces quelques lignes sont destinées à rassurer les parents, amis, camarades et autres compatriotes qui s’inquiètent des affabulations de Djibril WAR.

Je suis très honoré de leur inquiétude. Je leur dis ce que l’expérience de la lutte apprend : après le choc, il faut donner son temps à la poussière pour retomber comme disait l’autre.

Dans ses affabulations, Djibril WAR a doublement menti au peuple sénégalais aussi bien sur le montant de mes émoluments que sur celui des crédits alloués au Groupe BBY.

En tant que Président du Groupe BBY, au lieu de 3 millions francs de CFA, je recevais mensuellement 5 millions de la même monnaie. Et pourtant, malgré les énormes avantages que je gagnais à l’Assemblée nationale, c’est sur ma demande que le Président de l’Alliance pour la République ne m’a pas investi sur la Liste de la Coalition BBY lors des législatives de 2017.

Pour ce qui concerne le budget de fonctionnement du Groupe BBY, contrairement aux mensonges du député WAR, les crédits s’élevaient à 5 au lieu de 10 millions francs de CFA.

Pour rappel, l’Assemblée alloue, en vertu de l’Article 17 de son règlement intérieur, des crédits pour le fonctionnement des Groupes parlementaires, des Commissions permanentes et du Représentant mensuel des non-inscrits au Bureau et à la Conférence des Présidents.

En l’absence d’une Instruction générale du Bureau conformément à l’article 17 du Règlement intérieur, sur leur utilisation, les allocations mensuelles du Groupe BBY ont servi à la prise en charge :

1. des émoluments du personnel du Groupe,

2. du paiement des factures d’électricité, d’eau, du nettoiement et de la sécurité du Siège de la Coalition BBY,

3. d’appuis financiers aux députés qui en faisaient la demande et,

4. des frais d’hôtel à l’occasion des Rencontres d’Informations et Partages qui se tenaient, à chaque fois que l’Assemblée devait examiner un projet de loi.

Il s’agissait de rencontres entre les ministres et les membres du Groupe BBY pour une meilleure compréhension des tenants et aboutissants des textes proposés par le Gouvernement.

Ces faits suffisent largement pour montrer le peu de crédibilité de mon accusateur qui, non seulement, a menti mais a aussi omis de révéler le montant des crédits qu’il recevait en tant que Président Commission et l’usage qu’il en faisait.

Une chose est sûre : tous les dénigrements et médisances passés, actuels et à venir, n’arriveront pas à remettre en cause quarante ans d’honnêteté dans l’engagement politique, citoyen et social.

Il faut dire que je commence à être habitué à naviguer par temps de tempête. Ils croient m’abattre ? Non, par la grâce d’ALLAH (swt) je suis encore plus fort pour continuer à faire ma part du chemin, en toute liberté, de la construction du Sénégal !

C’est pourquoi, rien ne me fera renoncer à l’honneur d’être la cible d’individus comme Djibril WAR et les Autres Petits Ruminants. »

Source:Seneweb News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *