Commercialisation arachide : L’intervention chinoise inquiète des industriels

Commercialisation arachide : L’intervention chinoise inquiète des industriels

Spread the love

Commercialisation arachide : L’intervention chinoise inquiète des industrielsCoordonnatrice du Regroupement des Acteurs du Secteur Industriel Agro-alimentaire de Touba (Rasiaat), Sokhna Mame Khary Mbacké veut que l’intervention chinoise, dans la campagne de commercialisation arachidière, soit organisée. «Il est temps qu’on s’assoie autour d’une table avec les ministres du Commerce et de l’Agriculture. Car des discussions doivent être engagées pour organiser le travail. Parce que les chinois ne doivent pas être favorisés au détriment des opérateurs sénégalais», a-t-elle déclaré sur les ondes de Rfm.
«Les chinois sont dans la filière. Mais, cela ne figure pas dans la convention signée entre le Sénégal et la Chine. Donc nous demandons à ces ministres de revoir cette convention. Certains chinois achètent le kilo d’arachide à 280 francs ou 300 francs Cfa car il n’y a pas de contrôle», fustige l’invitée du Jour de «Rfm matin».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *