Maodo (RTA) ou le souverain des guides spirituels de son époque

Maodo (RTA) ou le souverain des guides spirituels de son époque

Spread the love

Louanges à Allah (SWT)Qui nous a abreuvé de la lumière de Mouhammad (PSL) sans laquelle nous ne saurions jamais le chemin à prendre pour nous fondre dans sa Promesse (1). Paix et Salut sur ce prodigieux prophète, Mouhammad (PSL) que les montagnes ont vivement applaudi le jour où, en fin de vie, il demanda à son seigneur, ai-je accompli ma mission ?Mouhammad (PSL) nous a apporté la religion complète, qu’il a parfaitement transmise, par les miracles sublimes du Coran et d’un comportement inégalable en tant que boussole du comportement de tout être humain. Ce n’est rien d’autre que pour ce miracle de la perfection humaine qu’Allah (SWT) l’a loué dans le Coran.Mouhammad (PSL) est le guide de toute l’humanité et, envers tous les croyants, il est dépositaire d’une responsabilité acquittée de fait. Le Coran révèle dans la Sourate 9 au verset 128 :« Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants ». Toutes les dispositions ont été prises, dans le visible comme dans l’invisible, pour la perpétuation de son œuvreetde ses enseignements jusqu’à la fin des temps.
Des 4 premiers Khalifes de l’Islam (Abou Bakr, Oumar Ibn Al Khatab, Ousmane Ibn Haffàne et Alioune Ibn Abi Taalib, qu’Allah (SWT) les agrée davantage) jusqu’à maintenant, en passant par Oumar Ibn Adel Aziz (RTA), Cheikh Abdoul KhadrDjeylani (RTA) et Cheikh Ahmad Atidiany (RTA), le programme de l’Islam n’a souffert d’aucun problème de perpétuation. Aujourd’hui, après les éloges de renommés philosophes comme Lamartine, Mahatma Ghandi, La Fayette, Napoléon, Victor Hugo et beaucoup d’autres grands penseurs, Mouhammad (PSL), de loin l’homme le plus extraordinaire de l’humanité, est plus que jamais reconnu par l’écrasante majorité des hommes comme étant le porteur du message le plus juste, le plus équilibré et dont l’application aurait pourvuune parfaite quiétude à toute l’humanité. De nos jours, les vagues de conversions à l’Islam se multiplientà travers le monde malgré un complot et une stigmatisation aggravés.
SeydiElhadjiMalick SY (RTA) est ainsi incontestablement l’un des piliers majeurs de cette mission de perpétuation et d’élargissement de l’Islam. Après, un travail courageux, basé sur une tactique mystiquement inspirée, il a ravivé à jamais les lumières de l’adoration dont témoignent les milliers de mosquées et de zawiyas dont il a été le promoteur au Sénégal, et à l’étranger. Chantre et vulgarisateur hors pair des messages du Prophète Mouhammd (PSL), il est aussil’initiateur de la célébration de sa Naissance (Maoloud), une occasion annuelle de revenir à la source en fouillant sur sa vie et son œuvre en guise de rappel aux croyants. La particularité de SeydiElhadjiMalick SY (RTA) est sa stricte orthodoxie et sa ferme fidélité vis-à-vis de la Sunna du prophète Mouhammad (PSL). L’instrument du Zawiya lui a permis d’éviter les confusions et d’ériger des sanctuairesappropriés oùon jointles actes de dévotion à l’enseignement islamique età la pratique du souffisme dans sa forme la plus rigoureuse faite de Zikret de prières sur le prophète. C’est cette quête de stricte fidélité vis-à-vis de la Sunna qui l’a aussi orienté vers la voie de la Tidjaniya dont le fondateur, Cheikh Ahmad Atidjany (RTA),a déclaré que « quiconque y voit un quelconque acte de déviance vis-à-vis de la Sunna a raison de ne pas s’en approcher ».
De nos jours, l’Islam est infiltré, suivant une logique maintenant bien démasquée. La tactique utilisée est de lui coller l’image de la violence (terrorisme), de frein à ce capitalisme dégradant et de remise en cause des libertés individuelles. Il importe de préciser d’abord que le mot terrorisme est né en Irlande et non chez les musulmans. Il faut remarquer ensuite que c’est en occident que le capitalisme est le plus décrié et dénoncé. Et qu’enfin, les dérapages et autres dégradations des mœurs attachées au concept de « libertés » sont toutes bannies dans l’évangile, la Tora, le Coran et dans tous les autres écrits monothéistes. De l’intérieur de l’Islam, l’on peut également remarquer de plus en plus d’activités de sabotage à travers une folklorisation à outrance et des actes de caricature à l’égard de tous les écrits saints. Cela passe souvent par la musique, exercée par des transgresseurs tous azimuts de la Charia, et l’utilisation des textes saints par des charlatans pour servir des causes aussi insignifiantes que le sport, la quête de gloire et de richesses ainsi que d’autres activités sataniques. L’Islam est une manière d’être clairement transcrite dans le Coran et parfaitement pratiqué par Mouhammad (PSL) qui est le modèle d’être humain dont l’Humanité doit s’inspirer jusqu’à la fin des temps. Il ne faut donc pas se noyer dans l’hypocrisie consistant à identifier l’islam à travers le comportement d’une poignée de soi-disant musulmans possédés par le diable et commettant des actes déviants qui rament à contre-courant des recommandations du Coran et du prophète Mouhammad (PSL).Le prophète Mouhammad (PSl) avait bien averti: « quiconque entreprend quelque chose en dehors de nos préceptes, est banni »
SeydiElhadjiMalickSy (RTA)est de loin le guide spirituel de son temps qui a le plus consacré d’efforts à la sauvegarde stricte des préceptes de l’islam et de la sunna,devant cette débandade occidentale de velléités de sabordage et de sabotage. Il a suivi les pas de son Guide Cheikh Ahmad Atidiany (RTA) pour qui, l’adoration d’Allah (SWT) ira crescendo vers une banalisation et une insignifiance qu’il faut stratégiquement chercher à combler. Notre époque est d’autant plus profondément affectée par ce problème de piété et il est de plus en plus difficile de parler d’Allah (SWT) aux hommes transformés par ce matérialisme dégradant comme l’a expriméSerigne Cheikh Ahmad Tidiane Sy (RTA). Contre les dérapages et autres actes de désobéissance bien visibles dans toutes les familles religieuses au Sénégal, ElhadjiMalickSy (RTA) s’était constamment battu pour :
–          Le refus que son nom, ceux de sa famille ou ceux deses moukhadams soient cités dans les activités folkloriques ou mondaines. On peut attester,pour s’en offusquer que ; cette norme est de plus en plus foulée au pied par les disciples.
–          Le refus de l’utilisation des instruments musicaux dans la pratique de l’Islam et de la Tidjaniya, dès lors où même si cela est permis dans certaines mesures, il y a des dérapages bien visibles largementsous-tendues par des intentions inavouées de sabotage de la part d’hypocrites embusqués et opérant de l’intérieur.
–          L’obligation pour chaque guide et chaque disciple de sa Hadara (cadre d’actions et de pratiques) de disposer d’un métier, de l’exercer et d’éviter de dépendre des autres ou des politiciens, car il s’agit de liens souventcorruptogènes qui vont finir par ternir l’adoration, la spiritualité ainsi que l’image de l’Islam et du Souffisme.
SeydiElhadjiMalickSy (RTA) a bien optimisé la gestion de sa postérité en initiant le Maouloud ou la célébration de la naissance du prophète Mouhammad (PSL). Il s’agit d’une injonction de retour à la source commune pour lequel il a pris toutes les dispositions pour focaliser l’attention ses disciples sur l’œuvre inépuisable de Mouhammad (PSL) en lui évitant toute interférence desapropre œuvre : une lampe torche (Maodo- RTA) ne sert à rien dans le plein soleil (Mouhammad- PSL). Ainsi à l’image de son guide Cheikh Ahmad Atidiany (RTA), ElhadjiMalickSy (RTA) s’est volontairement effacépour éviter tout ombrage avec le Guide suprême, patron spirituel de l’humanité,Mouhammad (PSL). Il s’agit de la meilleure posture qu’un guide religieux puisse prendre jusqu’à la fin des temps. Puisque Mouhammad (PSL) est à jamais le guide principal, le modèle suprême,il n’est doncpoint question de gaspiller son énergie sur autre chose que le rappel de ses enseignements et l’appel à s’inspirer de son immense œuvre inépuisable et dont certaines facettes seront restées méconnues de toute autre créature jusqu’au jugement dernier.
ElhadjiMalickSy(RTA) mérite le respect et la vénération de chaque croyant musulman surtout en Afrique de l’Ouest. Il ne s’est pas donné de limites, dans sa stratégie d’empêcher le blanc d’empêcher la propagation de l’Islam et de la Tidjaniyaen luttant corps et âme pour la liberté d’actions de tous les autres dignitaires islamiques que le colon avait réussis à isoler ou incarcéré. Il est resté, il a occupé le terrain, il s’est focalisé sur sa mission et ce n’était pas pour chercher un quelconque leadership que ce soit. Il est clair que s’il avait eu le même sort que les autres, le blanc aurait réussi à réduire l’Islam dans sa plus petite expression tel qu’on peut le constater dans les ex-colonies d’Afrique centrale. L’aura de SeydiElhadjiMalickSy (RTA) et son caractère prééminent dans l’Islam Souffi ne sont que l’expression de son mérite d’être resté humble : il s’est rabaissé, Allah (SWT) l’a élevé.
Cependant, la meilleure œuvre peut dépiter certains défenseurs d’œuvres de moindres dimensions, avec en l’air de la jalousie et de l’envie potentielles. L’acerbe adversité souvent perçue à l’égard de la HadaraSeydiElhadjiMalick SY (RTA) est assimilable à celle véhiculée contre la Tidianiyaqui a également le mérite de voguer dans l’orbite spirituelle la plus connectée au Coran et à la Sunna. Mais si Allah (SWT) a laissé prospérer des voies différentes alors qu’Il demande à l’humanité de s’appuyer sur une seule corde, c’est par ce qu’Il veut mesurer notre détermination à montrer qu’on est meilleure dans ce que nous sommes. C’est cette fibre de l’excellence dans lesefforts d’adoration qui Lui importe. Le Coran révèle (sourate 5 verset 48) : « Si Allah avait voulu, certes Il aurait fait de vous tous une seule communauté. Mais Il veut vous éprouver en ce qu´Il vous donne. Concurrencez donc dans les bonnes œuvres. C´est vers Allah qu´est votre retour à tous; alors Il vous informera de ce en quoi vous divergiez ». Donc, chaque voievers Allah à sa raison d’être, il y’aura rattrapage à coup sûr à force de nous inciter les uns les autres à l’effort et à l’excellence.
En derniers mots, les musulmans doivent plus que jamais taire leurs divergences et faire bloc contre les attaques multiformes perpétrés de plus en plus contre eux. Toutefois, la nature humaine admet un certain degré de rivalité du fait des différences et des diversités. Et de l’histoire du prophète Youssouf (HS), on peut retenir trois leçons importantes qui peuvent aider à comprendre lesdiversités islamiques et à admettre et assimiler l’existence des rangs auprès d’Allah (SWT)(3) :
–          Si l’on considère les actes de ses 11 frères à son égard comme l’expression d’une jalousie, cette dernière estalors un comportement certes anormal, mais qu’Allah (SWT) est toujours prêt à encadrer et à couronner par des bénédictions pour quiconque s’en repent, et reconnait son tort comme ce fut le cas dans cette fratrie.
–          Ce n’est pas le nombre qui compte, sinon, Youssouph (HS) n’aurait pas pu triompher de ses 11 frères qui restent, tout de même, des prophètes ayant bénéficié du pardon de leur père Yahkhoub (HS) et d’Allah (SWT) malgré le forfait commis sur leur frère et qui a eu une issue globalement positive et reluisante.
–          Finalement, on peut considérer cette jalousie comme une jalousie positive, puisque portant sur le désir d’avoir la posture del’élu principal d’Allah (SWT) parmi les 12 élus. Celle-ci n’a rien à voir avec les autres formes de jalousie,provenant de l’envie et, portant sur la gloire et les biens matériels périssables de ce bas monde.
NOTES :
(1)    SWT : Soubhanahou Wa Tahaalaa ou Gloire et Pureté à LUI, PSL : Paix et Salut sur Lui
       (2)  RTA : RaddiyaAllahouTahalaaHane hou ou Qu’Allah l’agrée.
        (3)  HS :  HaleyhiSalaam ou Paix sur Lui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *