à la une Societe 

Pénurie d’eau à Dakar : Retour à la normale d’ici lundi (Sones)

seneweb

Single Post

La pénurie d’eau qui sévit à Dakar depuis quelques jours, sera un vieux souvenir d’ici lundi. L’assurance a été donnée par la société en charge de la question. Presque tous les ouvrages ont été remis en marche, depuis hier, assure-t-on. Il ne reste que Bayakh, Thieudène (phase 2 de Bayakh, dans les Niayes) et Carmel, la station accélérateur.

‘’L’eau est actuellement pompée, mais il faut du temps pour que ça coule des robinets. Les gens vont noter des améliorations à partir de ce dimanche. Et lundi, s’il n’y a aucun incident, on ne parlera plus de ce manque d’eau’’, rassure la Sones.

En réalité, explique-t-elle, cette pénurie n’est en rien liée à une panne des forages ou des usines à Keur Momar Sarr. C’est plutôt la conséquence de la forte pluie accompagnée de vents qui s’est abattue sur Dakar et ses environs, et qui a causé d’énormes dégâts sur le réseau de distribution de la Senelec. ‘’Nous avons connu un arrêt consécutif aux orages. Des poteaux en bois ont été arrachés par les vents. La Senelec a travaillé d’arrache-pied pour remettre le courant. On attend même des poteaux en béton plus solides’’, explique-t-on.

En fait, le système qui alimente Dakar en eau est interconnecté. Il y a les forages de Kébémer, de Kelle, le littoral nord et Dakar. Ce réseau de forages représente 60 % de l’alimentation. Il y a ensuite les usines du lac de Guiers que sont Ngnith et Keur Momar Sarr 1 et 2 qui totalisent 40 % de l’offre. Tout incident sur une de ces deux composantes qui implique un arrêt se répercute sur le système par une baisse de production.

‘’Actuellement, nous sommes à 73 %. Et ça se répercute sur certains quartiers’’, reconnait-on.

Certes, la Sde a mobilisé une cinquantaine de camions. Mais la demande, très forte, fait que l’impact est minimum par rapport aux besoins. A titre d’exemple, la production d’eau pour la capitale et environs a connu une hausse de 40 % depuis 2011. Malgré tout, les problèmes demeurent, du fait de l’accroissement rapide de la population de Dakar.

Par ailleurs, avec cette pénurie, certains se posent des questions sur Kms3. Cet interlocuteur rappelle que la livraison est prévue fin 2020 et qu’il n’a jamais été question de 2019.

Share this:

Related posts

Leave a Comment