Corruption Iaaf : Un homme d’affaires brésilien enfonce Massata Diack..

Corruption Iaaf : Un homme d’affaires brésilien enfonce Massata Diack..

Spread the love

Les choses se corsent pour Papa Massata Diack encore enfoncé par Arthur Soares, un homme d’affaires brésilien

A en croire Libération qui lève le lièvre, « King Arthur » a été épinglé vendredi dernier, par le FBI, à Miami où il cherchait à renouveler son titre de séjour. Le canard précise que l’homme d’affaires visé par un mandat d’arrêt international au Brésil, a accepté de collaborer avec les fédéraux américains, notamment autour de l’attribution douteuse des Jeux olympiques Rio-2016.

2 millions de dollars à la Sgbs

Soares avoue avoir versé à la Sgbs 2 millions de dollars (environ 1,2 milliard de francs Cfa), via la société écran Matlock capital, dans un compte de Papa Massata Diack. Des espèces sonnantes et trébuchantes devant servir à monnayer les votes de dirigeants africains en faveur de la candidature de Rio.

Dans le sillage paternel

Lamine Diack, père de Pape Massata, a été à la tête de la Fédération internationale d’athlétisme pendant près de 16 ans. Arrêté en France en 2015, il sera jugé pour corruption, trafic d’influence et blanchiment d’argent, au mois de janvier prochain.

Risques carcéraux

La seule accusation de blanchiment d’argent est passible d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans. Diack-père, âgé de 86 ans, a reçu l’ordre de rester en France depuis son arrestation.

Papa Massata, cible des enquêtes

Papa Massata Diack, a également été mis en jugement. Il est devenu une figure centrale des enquêtes judiciaires françaises sur des soupçons de corruption impliquant les Jeux olympiques de 2016 et 2020 et d’autres événements sportifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *